Blog Groupe Conseils

Au 1er juin, les conditions de prise en charge de l’indemnité d’activité partielle seront revues, pour accompagner cette reprise :

 L’indemnité versée au salarié est inchangée : pendant l’activité partielle, il perçoit 70 % de sa rémunération brute (environ 84% du salaire net), et au minimum le SMIC net.

Bonne nouvelle : les conditions de chiffre d’affaires et de bénéfice étant assouplies, ce n’est pas parce que votre société a été exclue de cette aide en mars qu’elle n’y aura forcément pas droit pour ce mois d’avril…

Charges sociales : Echéance du 15 mai sur les salaires du mois d'avril.

Chers clients, L’échéance du 15 mai approche. Nous venons d’apprendre par une annonce du gouvernement qu’une exonération de charges sociales est envisagée en faveur des TPE et PME (MOINS DE 10 SALARIES SEULEMENT) appartenant aux secteurs de l'hôtellerie/restauration, du tourisme, de l'évènementiel, du sport et de la culture et plus généralement de tous les commerces ayant fait l’objet d’une fermeture administrative.

Non seulement la possibilité de recourir au chômage partiel est maintenue après le 11 mai, mais elle est même est facilitée. En outre, le décret relatif aux salariés vulnérables est paru.

Assurer au maximum la sécurité de leurs salariés et de leurs clients, telle sera la lourde responsabilité qui va peser sur les dirigeants d’entreprises autorisés à rouvrir. S’agissant des TPE, voici les principales mesures à prendre…